Même la gendarmerie a 92% de GNU/Linux sur les postes clients¹ sur 80 000… C'est pourtant pas 80 000 adminsys/devs/ingés whatever dont on parle…

Faut peut-être arrêter avec « C'est trop komplikay a utilisé/pas professionnel/pas userfriendly/faut un bac + 8 en info pour l'utiliser » comme déguisement à une idéologie pro-M$.

1. Et 97% en serveurs (Debian).

Et le point « Pour aider à faire accepter le libre, on refilé de meilleur matos etqdes écrans plus grands » 😂

Au moins ils le font pour d'autres raisons que « faire des économies » (Faire de la merde vite fait mal fait pour que ça coûte pas trop cher, et en se foirant conclure que « c'est parce que le libre c'est pas assez bien »)

Show thread

Et là c'est le déploiement du Libre pour la la Ville de Nevers, avec une petite pique concernant « Les décideurs qui restent dans du microsoft, pour moi c'est pas un exemple à suivre » 🤣

(Le niveau batterie de mon ordiphone qui moins de 3 ans, chute très vite)

Show thread

Il encourage a débarraser de exchange en 1er lieu à cause de la dépendance aux autres logiciels M$ que exchange favorise. Donc du bon vieux vendor lock-in. Mais « c'est les libristes qui veulent imposer leurs outils ».

Show thread

Le représentant de la DSI de Nevers qui termine sur l'importance de ne pas céder au lobbying des éditeurs qui veulent du privateur et du SaaS comme solution miracle. Et qui rappelle que le libre ou pas, c'est pareil niveau changements. Le privateur ne dispense magiquement d'accompagner/former les usagers aux outils qu'lis ne connaissent pas. Il maîtrise son sujet.

Show thread
Follow

@devnull Sans oublier que le SaaS est une monstruosité stratégique. Tous les fournisseurs SaaS finissent par monter leur prix ou arrêter spécifiquement le service dont tu as besoin. Google en première ligne. Et généralement la notice est de quelques semaines tout au plus.

Par contre sur du court terme ça peut donner des bons quick win.

@Xowap En pratique, les services en ligne d'une admin. publique, c'est rarerement quand sur du court terme… Puis parfois ça concerne des trucs critiques. Donc même sur le court terme, vaut mieux s'y prendre en avance et garder un minimum de contrôle sur son infra…

Les marketteux se pensent légitimes à faire tout et n'importe quoi pour leurs profits, donc par défaut c'est 0 confiance dans le « cloud public très pratique ».

Sign in to participate in the conversation
House Targaryen

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!